Tampons et textures…


Ce 30 octobre nous a fait voir un atelier en plein délire pour des techniques simples mais efficaces.

La créations de textures, tampons et autres choses…

De fait, cet atelier est délicat à décrire car les techniques sont simples, difficile de les évoquer sans dévoiler le contenu du cours de Florence. Simples, mais il y a du travail de préparation avant… il faut savoir garder quelques secrets ;o)

Je vais donc m’essayer à l’exercice de décrire sans décrire

Le secret de la reproduction ou de la création de texture et tampon reponse sur une matière poudreuse, matière qui est notre amie. Le **** est souvent utilisé sur les fesses de nos bébés, il ne devrait pas, car il est cancérigène et peut créer des détresses respiratoire en cas d’inhalation.

Sommes toutes, le **** est notre ami, même si notre ami est dangereux. Et qu’on ne l’a pas utilisé. Même s’il est indispensable. Et on le remplace donc par de la ****.

Quelques textures produites par mes douces mains…

L’autre secret est la méthode de travail utilisée est décrite par notre vénérable professeur. En effet, il faut (et je la cite) faire : clink, clink, clink et chunk, chunk, chunk… Sommes toutes, c’est assez simple…

Imaginons un monde en relief. Un monde où tout est texture

Et notons la remarque de Flo qui revint joyeuse des WC en nous lançant un énigmatique j’ai découvert une super texture aux toilettes… Sommes toutes, Flo ne parlait pas du tout de que nous avons cru qu’elle parlait.

Sommes toutes, ce monde de texture est à porté de nos mains !

A lire ailleurs

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PS: il peut vous paraître étrange de cocher la case précisant que vous n'êtes pas un robot...
Mais ceci est lié à la lutte contre le spam, hélas inévitable sur un site en 2021...