Fournée 32 – canne Bargello violet et or


C’est assez rare pour être notifié, la fournée du 24 mars 2009 a été ex-cep-tion-nel-le.

Pour une raison simple : ma femme s’est enthousiasmée sur plusieurs pièces !

Il s’agit en fait de la série Bargello en haut à gauche (n°1), technique qui me plait beaucoup et que je compte travailler en profondeur.  Ce la peut être assez long à faire, mais les résultats sont souvent esthétiques. Certes, pour l’heure, peu de créa en Fimo, mais dans ma tête, ou sur papier, je vous raconte pas (enfin, pas encore).

Bref, plusieurs pièces dans la série, qui seront très prochainement montées en pendentifs, bagues, colliers…

Dans les mêmes tons, et pour cause, les chutes de la cane Bargello ont été tronconnées, machine-a-patées, découpées, déformées… ce qui nous a donné la série n°2.

En n°3, cela ne se voit pas, mais plusieurs heures de travail pour une cane complexe qui a fini à 99% en pate beurk. Ce que l’on nomme un ratage complet, même si j’ai extrait deux trois trucs pour voir. Cela ne devait pas donner ça. Raté. Bref.

A droite, quelques essais rigolo mais peu concluant. Une fleur en 3D (mais trop fine), une espèce de méduse bleue (qui a explosé quelques minutes après la photo) et une sorte de poulpe (aux couleurs douteuses). Des essais avec la dite pâte beurk sus-évoquée.

Finissons par une touche positive : la cane Bargello, ma femme aime, moi aussi ! Fournée réussie donc 🙂

9 commentaires

Répondre à dédée Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PS: il peut vous paraître étrange de cocher la case précisant que vous n'êtes pas un robot...
Mais ceci est lié à la lutte contre le spam, hélas inévitable sur un site en 2020...