Spirales – Perles Swirly


Samedi 23 juin, atelier perles swirly, ou spirales à gogo.

Le dernier cours de l’année. Autant vous dire que nous étions tous concentrés et attentifs.

Si, si. Du moins… au début…

L’atelier avec plutôt bien commencé, puisque notre chère professeur nous a dit que nous avions le choix des couleurs. Et des couleurs, il y en avait plein, y compris du jaune.

Que nous pouvions aussi choisir des bouts de canes. Mais quel bout? Car chaque cane a 2 bouts. En fait, peu importe, mais il vaut mieux prendre le moins bon bout. Nous a-t-elle appris en prennant les meilleurs bouts. En même temps, en prennant un bon bout mais petit, il reste encore 2 bouts, l’un qui est bon quand même et l’autre bout. Tout cet étalage de bout, on se serait cru chez Dubout.

Que nous pouvions mettre nos tranches de bouts sans soucis, car tout va slurp vers le haut et le bas. Là, il faut vous laisser imaginer ce que c’est qu’un bout qui slurp vers le haut, et l’effet que ça peut faire sur la troupe de joyeux lurons que nous sommes.

Oui, raconté comme ça, vous imaginez le pire, mais en fait non. D’autant que c’est pas si vrai que ça, car des fois ça slurp en biais, ou ça part en vrille. Ce qui, pour des spirales, n’est finalement guère étonnant.


Ma production… La photo n’est pas terrible, mais c’est à cause des Mayas.

Mais outre les spirales, nous avons apris de nombreuses choses. Si.

Par exemple, que l’esprit du mal est le bien. Ou que le bien est l’ennemi du mal. Ou le mal l’ennemi du bien. Ou l’inverse. Et réciproquement.

Nous avons aussi apris que si le temps est pourri, c’est la faute aux 13 lunes. Car nous sommes dans une année à 13 lunes. C’est aussi pour ça que ma photo est pas terrible, ça manque de soleil et de lumière.

Vous allez comprendre pourquoi, accrochez vous.

Ne connaissant pas ce concept (je ne suis pas lunatique), j’ai donc cherché.

Ma recherche (qui mériterait approfondissement) m’apprend que le calendrier des 13 lunes est une matrice de synchronisation codée qui nous permet de pénétrer dans un autre univers, cadeau des Mayas galactiques. Lesquels Mayas considéraient que la re-circulation du temps s’opère comme dans un tunnel en spirale.

Bon, pas sûr d’avoir compris, mais en tout cas ça nous ramène aux spirales. C’est donc logique et imparable.

Et comme la fin du calendrier Maya (et d’après certains la fin du monde) est prévu le 21 décembre 2012 (13ème lune), pas étonnant qu’on ai plus de saisons, ma pauvre dame.

Je fais une petite parenthèse: depuis tout petit, j’entends dire qu’il n’y a plus de saisons… Je crois qu’en fait, il n’y en a jamais eu, que ce concept est sans doute encore un coup des Mayas… ou des lutins…

Ce qui me ramène à l’atelier. Car peu importe les écarts que je fais, j’y reviens toujours. N’y aurait-il pas eu de lutin ce jour? Si, si… mais le pauvre petit lutin vert, avec une longue queue en spirale (!) n’est pas passé à la cuisson. J’ai oublié.

Il est resté à me regarder avec ses grands yeux tristes, sur le bord de son carreau de carrelage, sachant visiblement sa fin inélucatble, sachant visiblement qu’il allait terminer sa courte vie sous forme de pâte beurk…

Mais que cela ne nous arrête pas. Après l’atelier nous avons enchainé par un diner de fin d’année puisque c’était le dernier cours de la saison. Après petites hésitations, nous avons atterrit à 5 dans une brasserie bien sympathique.

Nos discussions intellectuelles et artistiques(!) nous ont faire rire un peu(!!)… non… ont provoqué des rires à foisons, entraînant l’attroupement de tous les employés de la cuisines et des serveurs. Il faut dire que le passage sur les arbres sauvages qui se sont échapés des grandes villes pour se réfugier en Corrèze…

M’enfin, tout ça pour dire que vivement la rentrée, que les cours repprennent…

6 commentaires

Répondre à creationmyway Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PS: il peut vous paraître étrange de cocher la case précisant que vous n'êtes pas un robot...
Mais ceci est lié à la lutte contre le spam, hélas inévitable sur un site en 2021...