Mosaïque de verre


Ce 28 janvier (oups, déjà ?) nous avons eu un atelier sur l’inclusion de verre dans la Fimo.

Attention, ça coupe !

Si la technique n’est pas très compliqué, il faut quand même se concentrer car ça coupe. Le verre. Pas la Fimo.

D’ailleurs, c’est surtout quand on coupe le verre que le verre coupe. Si.

La Fimo avec du verre dedans peut couper aussi. Du moins, le verre dedans, pas la Fimo. Il faut donc se méfier des coupures. Car les coupures, ça coupe (euh, non, c’est le verre qui coupe). Et quand ça coupe, ça fait des coupures (là, c’est ça).

Bref, on l’aura compris, le verre est coupant.

N’est ce pas, Madame, Madame !

Côté Fimo avec du verre dessus, cela peut donner ceci:

Montage intéressant et original, suivant les directives de Mme la Prof. Il m’a quand même fallu batailler pour disposer les bouts de verre dans un ordre que je voulais

Ah et puis aussi une histoire de quelqu’un qui a dit qu’il fallait marier les culottes chaudes que j’ai suivi de loin. On a bien rit quand on a compris que la personne en question voulait dire les couleurs. Mais je ne sais plus qui…

On s’amuse d’un rien…

A lire ailleurs

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PS: il peut vous paraître étrange de cocher la case précisant que vous n'êtes pas un robot...
Mais ceci est lié à la lutte contre le spam, hélas inévitable sur un site en 2021...