L’art zen du gribouillage: Zentangle®


Je viens de découvrir, il y a quelques jours, une nouvelle technique de dessin au pouvoir relaxant énoooorme: le ZenTangle®.

Par curiosité et pour me relaxer, je m’y suis mis. J’adore!

Petite présentation…

La technique du zentangle® est née il y a quelques temps d’une discution entre, Maria Thomas (artiste) et Rick Roberts (un spécialiste du spirituel et de la méditation, ou un truc dans le genre). Il s’avérait que Maria, quand elle dessinait certaines formes répétitives, était tellement dans son truc qu’elle atteignait un état que Rick qualifia de méditatif.

En gros, qu’en focalisant sur son dessin elle oubliait tout le reste.

Le temps de formaliser la technique (et de la copyrighter, ah, ces américains), ils l’ont commercialisé sous forme de livres, kit d’apprentissage, stages de formations, produits dérivés, etc.

C’est quand même une nouveauté de dire que dessiner permet de se relaxer

Non, honnêtement, fallait y penser. Oui, je sais, je suis moqueur.

Mais l’idée de formaliser cela permet pour le débuttant d’avoir un cadre qui finalement est plutôt bien pensé.

Ceci dit, si l’on peut investir dans les ouvrages (j’en attends un qui me parait être un bon récapitulatif), on trouve suffisament de matières sur Internet pour pouvoir démarrer en solo…

Et vous allez le voir, c’est pas ce qu’il y a de plus sorcier.

Le grand principe

On trace quelques traits au hasard, on remplit de motifs répétitifs, sans se poser de questions et sans penser à autre chose.

Voilà…

Fort, non ?


Un de mes premiers essais, qui suit la méthode… aux motifs près

Et finalement, ça marche.

Le résultat est sympa. Joli est un bien grand mot dans mon cas, je débute encore, mais Google Image, Flickr ou Pinterest foisonnent d’exemples bluffants.

Et c’est effectivement assez relaxant (si on est pas dérangé).

Matériel

Si on suit la méthode, nous avons besoin comme matériel:

  • du papier, par exemple du bristol blanc. La méthode préconise des carrés, format CD…
  • un crayon à papier (pas de gomme, surtout pas) pour dessiner les contours
  • un feutre noir pointe fine. Ils recommandent des Sakura, modèle micron (et c’est ce que j’ai acheté sans même le faire exprès), mais des Rotring ou autres marchent sans doute très bien. Un bic de base fera tout aussi bien l’affaire!

C’est tout…

Après, on peut bien sûr faire des variations:

  • papier de couleurs (noir par exemple, il faut allors trouver des crayons blancs ou gris)
  • feutres de couleurs (ou tout autre moyen de faire de la couleur… mes fidèles Bic 4 couleurs marchent superbement bien!)
  • papier de forme diverse: rond, rectangulaire, triangulaire…

Certains se sont même lancés dans des Zentangles® en Fimo (en faisant des canes en noir et blanc)…

Technique

Les étapes sont d’une simplicité enfantine, et les voici griffonnées:

Donc:

  • 1 et 2: On trace un cadre au crayon à papier, généralement plus ou moins carré (mais si vous êtes avancés ou inspiré, vous pouvez faire des formes variées)
  • 3: on découpe l’intérieur de ce cadre en plusieurs zones, à l’aide d’un tracé aléatoire, au crayon à papier toujours. La gomme est censée être interdite, l’erreur n’est pas grave mais gommer risquerait de rompre la méditation…
  • 4 et 5: on remplit au feutre noir chaque zone de motifs répétitifs, différents pour chaque zone bien sûr (sauf si les zones ne se touchent pas). Les motifs sont plus ou moins élaborés.
  • 6: les finitions, qui peuvent se faire au feutre noir, au crayon à papier, un coup d’estompe par ci, un peu de couleur par là… Pour la date et la signature, c’est moi qui improvise.

Voilà…

Là où, bien sûr, la méthode et les livres (et Internet) peuvent vous aider, c’est pour trouver des formes de base (les zones), et surtout des idées de motifs.

Mais on peut laisser aller son imagination… Je pense quand même que ça peut aider au début d’avoir quelques pistes. C’est ce qu’ils disent sur leur site: le yoga ça parait très simple, mais si on veut en tirer pleinement parti, quelques cours ne peuvent pas nuire.


Mon tout premier essai, avec 2 bics 4 couleurs, et sans réellement respecter la méthode…

Note importante: si vous voulez creuser le côté méditatif, n’oubliez pas de coucher le bébé et d’attendre qu’il dorme, de couper le téléphone et le portable, débrancher la sonnette, enfoncer des boules Quies dans vos oreilles…

A suivre ici même mes prochains essais sur le thème…

Qu’en pensez vous? Vous connaissiez?

A lire ailleurs

6 commentaires

Répondre à Richard - Dont Worry Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PS: il peut vous paraître étrange de cocher la case précisant que vous n'êtes pas un robot...
Mais ceci est lié à la lutte contre le spam, hélas inévitable sur un site en 2021...